Petite Sorcière – En solo

6 à 9 ans 31 oct. au 11 nov. 2018

Petite Sorcière

En solo
31 oct. au 11 nov. 2018
6 à 9 ans
1er et 2e cycles du primaire
40 min.
100 Places
Spectacle Intime

Spectacle
Intime

Coussins philo

Coussins
philo

Rencontre avec les artistes

Rencontre
avec les artistes


CE QU’EN DIT NOTRE DIRECTRICE ARTISTIQUE

 


Il arrive parfois que la rencontre entre un texte, un metteur en scène et un interprète touche au sublime. C’est le cas avec la version solo de Petite Sorcière. Le jeu de la comédienne, sa sensibilité et sa délicatesse laissent les spectateurs, petits et grands, suspendus à ses lèvres jusqu’au dénouement de l’histoire.

– Sophie Labelle


 
CRÉDITS PRINCIPAUX

Projet MÛ
Texte : Pascal Brullemans
Mise en scène : Nini Bélanger

UNE PETITE SORCIÈRE TRÈS MALIGNE

CROUNCH ! Le bruit des feuilles. MIAOU ! Les miaulements du chat. PFFFF ! La respiration fatiguée de grande sorcière. CRICH ! Les pas du Garçon chasseur dans le bois. CRAAKK ! L’Ogre qui s’approche… s’approche ! Et le voilà qui emmène Petite Sorcière avec lui… OUF ! On a peur pour elle. Mais Petite Sorcière est très maligne… Très. Il n’est pas dit que l’Ogre parviendra à la dévorer…

 
ÊTRE TRANSPORTÉ DANS LA FORÊT

Tout peut survenir dans cette chambre intrigante où les enfants sont invités à ouvrir grand leurs oreilles pour voir apparaître les êtres fabuleux de cette histoire envoûtante. Tout près d’eux, une comédienne donne vie, de façon magistrale, aux personnages plus grands que nature de cette fable à ne pas dormir debout ! Grâce à la magie de sa voix transformée par des jeux sonores, elle nous transporte au plus profond de la forêt pour assister à l’affrontement final entre Petite Sorcière et l’Ogre.

 
APPRIVOISER LA PEUR POUR GRANDIR

Les contes évoquent des situations tragiques qui permettent aux héros d’affronter leur peur. Petite Sorcière raconte aux enfants que oui, il est possible de combattre les monstres. Mais dans le cas d’un ogre ? Comment fait-on pour échapper à son appétit ? Un brin d’ingéniosité et quelques frissons pour une grande histoire de résilience et de courage.

 

« Emmanuelle Lussier-Martinez démontre un réel talent de conteuse. Changeant de personnages par quelques modulations de voix (ou de micro), elle sait tenir en haleine son auditoire. Des images fortes et belles surgissent, et on se laisse entraîner dans l’histoire, tout en laissant l’imagination faire le reste. »

̶ Michelle Chanonat, Revue JEU, novembre 2017

 

« Emmanuelle Lussier-Martinez porte ce texte avec une sensibilité et une force débordante. »

̶ Daphné Bathalon, Monthéâtre.qc.ca, novembre 2017

 

Équipe

Équipe du spectacle

Texte : Pascal Brullemans
Mise en scène : Nini Bélanger
Assistance à la mise en scène : Chloé Ekker
Interprétation : Emmanuelle Lussier-Martinez
Scénographie : Patrice Charbonneau-Brunelle
Costumes : Marilène Bastien
Conception sonore : lefutur
Lumières : David-Alexandre Chabot
Résumé de la compagnie

PROJET MÛ (MONTRÉAL, 2006)

Créer le mouvement, ébranler le spectateur, devenir un facteur de changement… C’est la mission que se donne Projet MÛ. Avec le diptyque Petite Sorcière, présenté en deux spectacles distincts pour deux groupes d’âge différents — en solo pour les plus jeunes et en quatuor pour les neuf ans et plus —, Projet MÛ amorce le cycle dit de l’adresse.

En savoir plus

SOUS LES PROJECTEURS

• Découverte de la forme littéraire qu’est le conte fantastique et ses personnages légendaires

• Appel à l’imagination pour créer sa propre vision des personnages et des lieux évoqués par l’actrice-narratrice

• Occasion de se questionner sur des enjeux importants : les droits et les responsabilités, les préjugés, l’acceptable
et l’inacceptable, la liberté et l’autonomie